Presentation


Un parfum de coupe du monde

La Scara, souvent comparée à une Coupe du monde jeunes, première grande compétition internationale pour les benjamins (moins de 14 ans) et minimes (moins de 16 ans), regroupe chaque fin de saison 1500 skieurs avec les champions de demain.

Depuis sa création en 1981, la Scara a rassemblé ceux qui ont fait le ski mondial les années suivantes. Des Français et des étrangers.

Réservée au départ aux garçons, l’épreuve a mis à l’honneur Luc Alphand lors de sa première édition, auteur du doublé slalom/super-G en minimes. Les grands noms du ski français moderne se sont ensuite révélés et succédés. De Joël Chenal à Jean-Baptiste Grange en passant par Frédéric Covili, Antoine Dénériaz, Pierre-Emmanuel Dalcin, Cyprien Richard ou Johan Clarey, ces Tricolores ont tous été rois de Val d’Isère, un jour de début avril.

A l’image d’Anna Ottosson, Carolina Ruiz Castillo, Anja Paerson ou Janica Kostelic, des champions étrangers ont également posé leurs griffes sur l’épreuve avant de s’imposer au niveau mondial.

Il y a le versant compétition mais la Scara a su rester en dépit de l’enjeu un rendez-vous convivial pour les enfants avec un après-midi jeux dans le coeur de la station suivi du défilé des nations qui lui donne un parfum olympique, sans oublier la mémorable remise des prix avec des podiums dans la rue principale où les vainqueurs gagnent leur poids en friandises.

L’épreuve avaline disputée à la Daille a souvent été le théâtre de nombreuses belles histoires comme la saga des Alphand. Estelle Alphand a réalisé le doublé slalom et super-G en 2008, 27 ans après celui de son papa « Lucho ». Ses petits frères n’ont pas démérité : Nils s’est classé 2e en super-G en 2009 et Sam s’est imposé en super-G et slalom en 2013.

En plongeant dans l’album aux souvenirs, on se remémore aussi l’épisode du minibus dans lequel dormaient Ante Kostelic et ses enfants, Ivica puis Janica. Une année, le véhicule était tombé en panne dans la montée vers Val d’Isère, ce qui n’avait pas empêché la domination des jeunes Croates, futurs grands du Cirque blanc! On pense également aux victoires en slalom et super-G d’Hugo Geraci puis de sa petite soeur Romane, dont nous évoquons la destinée. Des histoires qui s’écrivent au fil des pentes au début du mois d’avril…

DES COUPES ET DU CHOCOLAT

C’est une tradition et elle a du bon. Les vainqueurs des épreuves de la Scara repartent de Val d’Isère avec des coupes et leur poids en friandises avec cette année des kilos de chocolats Ferrrero. De quoi aiguiser les appétits !