Une épreuve Skyrunner world series

 Inscrite au calendrier de l'ISF (International Skyrunning Federation) le kilomètre vertical de la FAce de Bellevarde fait partie des 5 étapes de la Coupe du Monde, et est la seule organisée en France.
Une+%C3%A9preuve+Skyrunner+world+series

LE KILOMETRE VERTICAL DE RETOUR A VAL D'ISERE !

Certains se souviennent sûrement que Val d'Isère et Sestrière (Italie) furent parmis les toutes premières à organiser des kilomètres verticaux avec une première édition en 1996 pour Val d'Isère.
Après 9 années sans aucune édition, la dernière remontant à 2005, Val d'Isère décide de renouer avec l'organisation d'un Kilomètre Vertical sur la Face Olympique de Bellevarde. Cette dernière fut pendant longtemps détentrice du record du monde de la spécialité grace à Marco De GASPERI (ITA) en 34 minutes et 41 secondes avant que la piste de fully en Suisse ne la détrône en 2012 avec le coureur italien Urban ZEMMER en 30 minutes et 26 secondes.
Il faut dire que la Face de Bellevarde ne se livre qu'après 2,9 km d'ascension contre 1,9 km à Fully.
LE+KILOMETRE+VERTICAL+DE+RETOUR+A+VAL+D%27ISERE+%21

KILOMETRE VERTICAL EN CHIFFRES

Altitude d'arrivée - Finish Elevation : 2 809 m

Longueur - Lenght : 2 905 m

Dénivelée : 1000 m

Pente Maximum - Maximum Gradient : 63 %

Pente Minimum - Minimum Gradient: : 15 %

Pente Moyenne - Average Gradient: : 35 %
KILOMETRE+VERTICAL+EN+CHIFFRES

RECORDS DE L'EPREUVE - RACE RECORDS

Homme - Men : Marco DE GASPERI (ITA) en 34'51" (2003)

Dames - Women : Antonella CONFORTOLA (ITA) en 42'48" (2002)


DESCRIPTIF DU PARCOURS

Le départ de la course est traditionnellement donné au pied de la face Olympique de Bellevarde, sur "l'échiquier" situé en plein coeur du Parc des Sports Charles Diebold au centre du Village.
Le parcours emprunte ensuite la plus grande partie de ce que fût le tracé de la piste de descente Hommes des Jeux Olympiques d'hiver de 1992, descente remportée alors par l'Autrichien Patrick ORTLIEB.
Libre aux compétiteurs de suivre cette dernière en empruntant tout d'abord un premier mur très raide (63 %) dès les premiers hectomètres, puis des passages raides (49 % puis 56 %) avant le célèbre passage de l'Ancolie (plus court mais très raide avec 55 %!) ou les variantes que sont celles du Stade Olympique (côté droit) ou de la nouvelle piste de La Joseray (côté gauche).
Puis ce sera une pente un peu plus douce avant d'attaquer le "Grand Mur" (passage à 51 %) qui amène à "La traversée" menant au "Vrage du P2" où sera installé un poste de contrôle et de ravitaillement (liquide).
Le parcours continu ainsi vers le passage dit de "la Bosse à Catherine" (50 %) avant de se diriger vers la partie finale de l'ascension. Une boucle avec un passage obligatoire sera mise en place entre l'arrivée du télésiège "Les Loyes" et le restaurant d'altitude "Le Bellevarde" avant de se diriger vers le mur final en direction de l'arrivée située au niveau de la cabane en bois du départ de la descente Hommes du Critérium de la 1ère Neige (2 809 m d'altitude).

Ce mur final se fera par la route côté gauche en regardant le sommet : les escaliers situés à gauche seront interdits dans le sens de la montée et réservés aux concurrents ayant terminés la course et redescendant vers le téléphérique de l'Olympique qu'ils devront empunter pour ralier la station.